15 de ago de 2010

La Clameur du Silence



Glisser 
lentement
 dans l'oubli
Perdre doucement toute notion de vie
Accrochée à rien je me noie dans les méandres
de souvenirs que je n'ai pas...
(Voilà des siècles que j'erre...)
De volutes en volutes glisser
Des soupçons d'âmes qui s'effeuillent ravir la flamme
Viens à moi viens dans mes bras car je m'épuise
Donne moi le souffle nécessaire puis endors toi blotti
dans la chaleur de mon étreinte...
Tu m'enchaînes (inexorablement) à ma destinée... mais je n'en ai pas...
Emmène moi là ou je t'envoie
Que l'ombre que je suis s'évanouisse enfin dans le néant




(Dark Sanctuary)


Nenhum comentário:

Postar um comentário

Caso comente anônimo, diga seu nome! =)